Actualités culture et société
La Coupe “Lucana 66” (II)
août 2021

Marino F.C. est le champion des Canaries de l'année 1923

La Coupe “Lucana 66” (II)

Après être devenu le champion de Gran Canaria, le Marino F.C. attend de savoir qui sera son rival lors de la finale du Championnat Régional. À Tenerife, seuls C.D. Tenerife et Hespérides, de La Laguna, sont des équipes de première division. Par conséquent, l'affrontement désignera directement qui se mesurera à l'équipe du Marino F.C. pour se disputer le titre. Auparavant, ils vont jouer pour un trophée offert par la marque de tabac « La Suprema », qui sera offert au gagnant de trois rencontres. Mais l'équipe du C.D. Tenerife se montre supérieure à celle de La Laguna, et les bat lors de deux matchs, 3-1 et 2-0, les 26 novembre et 3 décembre 1922, la troisième rencontre n'étant plus nécessaire. Ainsi, cinq jours après la dernière rencontre, les équipes de Santa Cruz et de La Laguna se rencontrent de nouveau pour décider quelle équipe voyagera à Las Palmas pour jouer contre le Marino. L'équipe du C.D. Tenerife démontre de nouveau qu'elle est la plus forte de l'île et digne d'être candidate pour le Championnat Régional. Les blancs-et-bleus battent Hespérides, le 8 décembre, 2 à 0. Sans perdre de temps, l'équipe de Tenerife, prend la direction de Las Palmas puisque la finale est programmée pour le dimanche 10 décembre sur le terrain de Campo España. La rencontre entre Marino F.C. et C.D. Tenerife souligne l'égalité des niveaux des deux équipes et se termine à égalité, 0 à 0, le titre reste donc dans la balance. Bien que le prochain match pour les départager soit annoncé pour la veille de Noël, la fin du tournoi ne se produira pas avant le dimanche 4 mars 1923. C'est à cette date, après un arrêt de quatre ans, que le nouveau champion des Canaries sera annoncé. Il faut rappeler que le sport dans les îles a souffert d'une importante récession à cause de la Première Guerre Mondiale. Le Campo España est bondé et, de nouveau, comme tant de fois antérieurement sur une île ou une autre, le match se termine avant la fin des quatre-vingt-dix minutes réglementaire à cause du départ anticipé d'une des deux équipes. Comme on pouvait s'y attendre, les niveaux sont très similaires et ce n'est que lors de la deuxième mi-temps que Marino réussit à prendre l’avantage. L'équipe de Tenerife proteste vivement et les joueurs veulent abandonner le terrain, mais leur président réussit à les dissuader au dernier moment. La rencontre continue et après un deuxième but en faveur de Marino que les blancs-et-bleus considèrent comme illégal, les joueurs et la direction des visiteurs décident d'abandonner le stade en protestation à la décision de l'arbitre. Comme nous l'avons déjà dit, dans une capitale comme dans l'autre, la même chose s'est produite à plusieurs occasions auparavant, peut-être même trop souvent. Peu importe qui avait raison, l'équipe du Marino F.C. gagne 2 à 0, et remporte le Championnat Régional des Canaries de l'année 1923. La renaissance du football est en cours et les tensions entre les équipes rivales ne feront qu'augmenter, principalement entre les équipes de deux capitales.

NOS GUSTAN