Las Entretiens de Fuerteventura Magazine
Image
Julio. 2019 2.00

Joana Escobarbos –Artisane

Les petits garçons aussi ont besoin de poupées pour partager leurs expériences

Elle est institutrice en maternelle et a aussi travaillé à l'école de pédagogie Waldorf pendant quatre ans avec des enfants de 3 à 6 ans. Cela fait 20 ans qu'elle confectionne des poupées thérapeutiques. Elle fut un temps à la fondation Vincente Ferrer en Inde, pour donner des cours aux femmes handicapées pour leur apprendre à confectionner des poupées qui ensuite étaient vendues dans des magasins de charité. C'est une grande artisane fabricante de poupées et nous voulons en savoir plus sur son travail.

Depuis quand êtes-vous à Fuerteventura ?

Je suis arrivée il y a sept ans, j'ai voulu faire un changement dans ma vie et je suis tombée amoureuse de cette ile. J'avais quelques poupées et j'ai commencé à aller au marché de l'Oasis Park, et peu à peu mon activité s'est développée et rapidement j'ai eu mon permis d'artisane.

Qu'est-ce que l'école Waldorf ?

C'est une méthode pédagogique qui vient d'Allemagne et qui développe la créativité des enfants avec les jeux. Les jouets doivent toujours être naturels, avec des tissus doux et légers, comme du coton ou de la laine. Pour la garniture, on utilise de la laine de mouton et de la laine tissée de façon artisanale pour les cheveux. .

Pourquoi les poupées sont-elles si importantes dans cette méthode ?

La poupée est un compagnon, un ami intime très proche du cœur des enfants qui les accompagne dans leurs expériences ; c'est un réconfort pour leurs peines et un ami pour célébrer leurs joies. C'est une relation qu'on ne peut pas établir avec une balle ou une voiture. Il y a des poupées pour chaque âge, selon la phase d'évolution de l'enfant.

Parlez-nous des poupées, quelles sont leurs caractéristiques ?

Elles ont un corps mou, facile à serrer dans ses bras, avec peu de traits sur leur visage, les extrémités sont aptes à tous mouvements. Elles existent en divers tons de peau pour que les enfants puissent s'identifier avec elles, il est important que la poupée ait au moins les mêmes traits que leur race. Il est aussi bon qu'ils aient d'autres poupées d'autres races pour qu'ils acceptent la diversité humaine.

Pourquoi le visage n'a-t-il pas de définition ?

Moins le visage est défini et mieux c'est. S'il est très élaboré et défini, il ne donne pas d'espace pour que l'enfant le complète avec son imagination. Ainsi, nous les motivons à mettre en pratique leur propre créativité, de plus, il y a assez d'espace pour que la poupée rie, pleure ou sourie, selon la situation émotionnelle de l'enfant. Maintenant, une question que vous devez certainement souvent entendre : les garçons doivent-ils jouer avec des poupées dès leur enfance ? Si à ce niveau, quelqu'un pense que les garçons risquent de perdre leur masculinité en jouant avec des « jouets de filles », ils peuvent être tranquilles, c'est sans danger ! Les garçons aussi ont besoin de poupées ou de poupons pour partager leurs expériences, leur tenir compagnie et les accompagner dans leurs jeux. Avec le jouet, ils créent leur relation avec le monde et les personnes de leur entourage.

Vous créez aussi les chemisettes et robes avec soin, est-ce pour les poupées ?

C'est pour les grandes poupées, quand les enfants vont s'amuser à les vêtir et à prendre soin d'eux, mais c'est aussi pour les enfants très jeunes. Les robes des filles viennent avec un petit sac et sa petite poupée pour qu'elles jouent avec et s'en occupent.

Où peut-on acheter vos poupées ?

Je suis au marché d'El Castillo les vendredis après-midi et à l'Oasis Park, les dimanches matin, mes créations sont également disponibles à Fuerte-Original et dans les boutiques du Cabildo. On peut aussi me contacter directement au 674 293 024.

 

nous aimons