Las Entretiens de Fuerteventura Magazine
FEAGA se termine après quatre jours de foire et environ 30.000 visiteurs
août 2022

Des lieux emblématiques, magiques, des recoins inconnus et mystérieux. Les Îles Canaries sont un paradis à découvrir, un archipel de légendes, des espaces protégés, des terres volcaniques, des eaux cristallines et des sites archéologiques. Un voyage insulaire d'enclaves prodigieuses qui ne demandent qu'à être explorées…

Le mysticisme des Pyramides à marches de Güímar

Tenerife cache une légende qui parle d'anciennes civilisations, de pyramides et de rituels liés au soleil. Sur la côte de cette île, à 26 kilomètres de Santa Cruz, se trouvent les énigmatiques Pyramides de Güímar, avec leurs mystères et légendes. Un site formé de six structures avec des marches de roches volcaniques, dont l'origine est incertaine, bien que les théories à ce propos ne manquent pas. Thor Heyerdahl est la pièce principale d'une histoire qui commence dans les années 90 du siècle passé. Cet anthropologue et explorateur norvégien découvrit certaines similitudes entre les pyramides de Tenerife et celles qui se trouvent au Mexique, en Sicile, au Pérou ou en Mésopotamie. Ainsi, il s'installa sur l'île et lutta pour éviter qu'un plan urbanistique ne détruise ce qui pourrait être une découverte archéologique d'une incalculable valeur. En 1998, le site est devenu le Parc Ethnographique et Jardin Botanique des Pyramides de Güímar. Un site de 64.000 m2 qui contient six pyramides à marches, un jardin botanique, un musée et des sentiers qui parcourent la nature environnante.

Des théories sur leur origine

« Los majanos de Chacona » est le nom que la population locale donnait aux pyramides. Des monticules de pierres empilées par les agriculteurs au XIX siècle ; des constructions très courantes dans la campagne qui apparaissaient suite au retrait des pierres indésirables des terrains destinés à être labourés. Cependant, Heyerdahl avait une autre théorie qu'il basait sur quelques preuves. Les angles des pierres qui se trouvent dans les coins des pyramides étaient polis et taillés volontairement, le terrain sur lequel elles se trouvent a été mis à niveau délibérément, les pierres sont d'origine volcanique, et finalement, les six pyramides sont orientées vers les solstices d'été et d'hiver et ont des escaliers qui mènent au soleil levant. C'est pour ces raisons que ces pyramides pourraient faire partie d'un rituel au soleil de certaines civilisations anciennes. C'est pourquoi l'explorateur décida de dédier les dernières années de sa vie à la protection et à la promotion de ce site qui est à l'origine de nombreuses opinions sur son origine et sa finalité. À ce propos, en 1991, trois chercheurs de l'Institut d'Astrophysique des Canaries ont démontré son orientation astronomique. Lors du solstice d'été, le coucher du soleil est marqué sur un des côtés et le lever du soleil pour le solstice d'hiver. Cependant, leur origine et ancienneté sont toujours incertaines et de nombreuses personnes pensent qu'elles n'ont pas plus de deux siècles. Il existe une autre théorie qui dit que les pyramides furent construites dans la deuxième partie du XIX siècle par le propriétaire du terrain, Antonio Díaz-Flores, bien qu'on n'en connaisse pas la raison ou la finalité. À la moitié des années 1800, l'exploitation de la cochenille commença, un parasite de la figue de Barbarie dont ils extrayaient une teinture d'une grande valeur, à l'époque. Et ce serait pourquoi de nombreux champs étaient préparés pour cette exploitation et qu’ils retiraient les pierres indésirables et en faisaient des pyramides.

Récompenses

En 2017, les Pyramides de Güímar ont reçu l'Appellation de Jardin Botanique de la part de l'Association Ibero-Macaronésica des Jardins Botaniques. Un musée à l'air libre où se mêlent la culture, l'histoire, la botanique et la nature des Canaries. De nos jours, ces pyramides restent un mystère pour l'humanité. Personne n'a pu démontrer, comment elles sont arrivées là, quand, ou à quelle fin? Par contre, les sceptiques et les dévots sont absolument d'accord sur le fait qu'il s'agit d'un site qui mérite d'être protégé pour ses caractéristiques historiques, végétales et pour l'intérêt touristique et culturel que ces pyramides représentent.

nous aimons