FMHOY - Fuerteventura

Ce que dit la légende

"L'arbre de Casandra"

Une légende maléfique qui circule toujours parmi la population de Gran Canaria. Il s'agit de l'histoire de deux adolescents de 15 ans, éperdument amoureux : Casandra et Ivan. Ils avaient une relation idyllique connue de toute la population. Une amitié très intime qui les menait à passer des heures et des heures sous un arbre touffu. Ces rencontres furtives, dont tout le monde était au courant, mais que personne n'acceptait, étaient accusées de faits malsains et anti-naturels. Ces commentaires arrivèrent aux oreilles de la famille de Casandra qui n'acceptait pas non plus cet amour si précoce.

Image

Invocation au diable

La légende dit que du fruit de cette relation sont nés des jumeaux. On dit que la jeune Casandra souffrit d'une crise émotionnelle après l'accouchement et peut-être également en conséquence de ses propres insécurités, elle eut peur de perdre Ivan quand elle deviendrait plus âgée ou perdrait sa beauté. Casandra invoqua le diable et fit un pacte avec Satan qui impliquait ses jumeaux. Si elle voulait garder sa jeunesse et sa beauté éternellement, elle devait sacrifier les deux bébés ainsi que l'arbre qui avait été le témoin de l'amour qui l'unissait à Ivan et où ils s'étaient abandonnés à leur passion. La folie s'empara de la mère des deux petits qui ne tarda pas à aller vers l'arbre feuillu où ils avaient passé tant de moments de joie ensemble. Avec les jumeaux dans ses bras, Casandra allait prendre la vie des deux bébés quand, au même moment, apparut Ivan. Exaspéré, il se lança sur Casandra et lui arracha les jumeaux pour les sauver. Il réussit, mais ne reconnut pas la personne dont il était éperdument amoureux. Pris de haine, l'amant de Casandra l'attacha à l'arbre et la brûla comme si elle était une sorcière. L'âme de la jeune femme resta là-bas pour toujours, criant de douleur de la brûlure des flammes et pour avoir tenté de tuer ses propres enfants. L'arbre de Casandra, qui fut la scène de tant d'amour tant le passé, se trouve maintenant dans le centre de l'ile de Gran Canaria. La légende dit que son âme agitée rode toujours et que, parfois, on peut entendre les chaînes qui sont celles avec lesquelles Ivan l'avait attachée cette nuit fatidique.

nous aimons