NOUVELLES DE CULTURE ET SOCIÉTÉ
Avantages des constellations familiales
Nov, 2018

Connaissez-vous los Soles de Tejate ?

Le site va être proposé comme Bien d'Intérêt Culturel

Le Cabildo de Fuerteventura a reçu la demande d'un groupe de chercheurs de l'Association Astronomique de Fuerteventura pour que les deux Soles (Soleils) de Tejate soient déclarés Bien d'Intérêt Culturel (BIC). L'objectif est que le site obtienne le soutien de tous les groupes de l'Ayuntamiento de La Oliva et devienne une zone protégée. Ce qui reste de cette construction, dans son état actuel, se fond dans son environnement, ce qui veut dire que vu du sol, elle passe totalement inaperçue. C'est seulement depuis les aires qu'on peut apprécier les structures circulaires faites avec des pierres.

Construction aborigène

Le site archéo-astronomique est une construction unique de par son tracé géométrique si précis et ingénieux. Chacun des « soles » (soleils) est formé d'une enceinte circulaire d'environ 34 mètres de diamètre d'où part une série de murs droits, un total de 59. De plus, on peut observer un autre cercle du même diamètre que les autres avec cinq autres cercles collés autour.

Étude des « Soles » de Tejate

L'étude réalisée par Carlos Vera a révélé que ce qui l'avait surpris était de voir l'alignement parfait de ces deux structures avec la ligne est-ouest ou la ligne des équinoxes, souligne Vera. Sa recherche souligne qu'il a été surpris « que les murs radiaux ne soient pas bien alignés avec le centre du cercle comme on s'y attendrait, mais ils ont tous une certaine déviation. Un jour, il a décidé de prolonger la ligne centrale de chaque couloir jusqu'au centre du cercle, pour voir si cela créait une forme géométrique avec les points de croisement des lignes », dit-il. Pour le chercheur, le tracé des murs est fait délibérément en direction tangentielle à une trajectoire circulaire qui entoure le centre. « Cette disposition si ingénieuse des couloirs est faite de telle façon que lorsque nous avançons sur ce même chemin circulaire qui entoure l'autel, on bouge dans le même sens que le fait chaque jour la déesse Magec (le soleil), c'est-à-dire, en avançant de l'Est vers l'ouest, en passant par le Sud, ainsi on voit comment les couloirs s'ouvrent en nous laissant voir le secteur de l'horizon où les astres apparaissent et se cachent », explique Vera.

Protection maximale

En 2017, la Fiscalía de Medio Ambiente avait fait des recherches avec des techniciens de l'Ayuntamiento de La Oliva après avoir découvert qu'il y avait une destruction partielle de l'un d'eux. Environ 25 % avaient été détruits et il faut également y ajouter la disparition d'une autre moitié auparavant. Pour l'archéologue et pionnière dans l'étude du site, Antonia Perera, « celui qui se trouve sur des terrains privés n'est pas le problème, car le terrain a une protection intégrale dans des espaces naturels, mais il a besoin d'un plus grand niveau de protection pour garantir sa sécurité », assure-t-elle.

Post

Connaissez-vous los Soles de Tejate ?

Le site va être proposé comme Bien d'Intérêt Culturel...
Post

Avantages des constellations familiales

Les Canaries sont un authentique paradis pour la pratique d'une multitude de ...
Post

Campeonato del Mundo Winddurfing y Kitesurfing

Campeonato del Mundo Winddurfing y Kitesurfing ...
Post

Le retour du phoque moine à Fuerteventura

Le mammifère marin sera de retour dans le Parc Naturel de Jandía en 2019

nous aimons