NOUVELLES DE CULTURE ET SOCIÉTÉ
Image
Mars 2020

Les Canaries et l'Amérique, une alliance historique essentielle

Les Iles Canaries ont joué un rôle crucial pour l'histoire mondiale pendant la traversée et l'arrivée de Christophe Colomb au Nouveau Monde

L'histoire de Christophe Colomb qui a conquis l'Amérique est bien connue. Des centaines de textes, livres, etc., décrivent les faits qui se sont déroulés pendant une traversée qui a duré deux mois et neuf jours et se caractérise par la célèbre phrase « Terre en vue » prononcée par le marin Rodrigo de Triana depuis La Pinta. Mais au delà de ce fait, dont certains détails font encore l'objet de discussions, beaucoup d'autres eurent lieu entre l'archipel des Canaries et l'Amérique qui peu à peu ont été oubliés au fil du temps. Quel rôle ont joué les Iles Canaries dans cette histoire ? Les iles étaient la dernière étape de Colomb avant d'appareiller pour le Nouveau Monde, un point de ravitaillement fondamental vu les caractéristiques des iles et la raison pour laquelle les bateaux restèrent presque un mois dans les Canaries pour se ravitailler en aliments, eau potable et pour profiter de la chaleur et de la solidarité de cette population accueillante. Les trois caravelles arrivèrent dans les Canaries depuis Palos de la Frontera le 9 août 1492 et ils profitèrent de leur séjour pour remettre les bateaux en état, réparer le gouvernail de La Pinta, le gréement de La Niña, recruter des marins en dernière minute et prendre le dernier matériel et les aliments nécessaires avant d'entreprendre la traversée de l'Atlantique le 6 septembre depuis La Gomera. La position géographique des Canaries fut primordiale pour que Colomb décide de faire son dernier arrêt en chemin. La situation de l'archipel juste dans les Alizées qui débouchent sur le continent américain fut déterminante. Sans cette brise favorable qui est générée par la rotation de la terre, arriver à destination aurait été une tâche titanesque. Les Canaries sont ainsi devenues le trait d'union entre le Vieux et le Nouveau Monde. Contribution des Canaries en Amérique Concernant l'alimentation, le passage de Colomb dans les Iles Canaries suppose que les premières graines des bananiers et de canne à sucre venaient directement des Iles Canaries et furent introduites sur le continent américain pendant ces voyages. Selon les écrivains de cette époque, on soupçonne que l'igname a également été introduite par les Canaries. Il en est de même pour plusieurs espèces animales comme le chien, le cochon, la chèvre ou les poules. Le pedigree des Canaries et la dénomination d'origine des Canaries se sont rapidement propagés sur le continent. Au-delà de la gastronomie des iles et ses espèces, des personnes s'installèrent également sur ce territoire récemment découvert. Beaucoup d'habitants des Canaries créèrent des villes comme Buenos Aires, Caracas, la Habana, Santa Marta ou Montévidéo. Contributions américaines dans les Canaries Mais il y a encore plus. Une des plus grandes contributions gastronomiques du lien historique entre les Canaries et l'Amérique fut la pomme de terre américaine. Avant d'arriver sur le continent Européen, le tubercule s'était arrêté dans les iles espagnoles pour s’acclimater rapidement avant d'être exporté vers l'Europe.

 

nous aimons