Santé et bien-être
Des informations du docteur H.-B. Bludau, spécialiste en médecine interne

Coronavirus – pas de panique !

À la fin de l'an passé on a appris que la ville chinoise de Wuhan avait eu plusieurs cas de pneumonie causés par un virus inconnu. Les informations qui en résultent des moyens de communication sur la propagation rapide et les morts annoncées ont provoqué la panique chez de nombreuses personnes. Dans une destination touristique très fréquentée, c'est compréhensible. Voici certains des faits :

Image

Le nouveau virus, connu comme 2019-nCoV, appartient à la grande famille des virus corona, qui attaquent en majorité le système respiratoire et causent diverses maladies, depuis un rhume jusqu'à la pneumonie bilatérale. Maintenant, on suspecte que le 2019-nCoV se propage par le système digestif en plus de l'infection par gouttelettes, car on l'a trouvé dans des échantillons de selles et sur des prélèvements rectaux et cause des diarrhées au lieu de fièvre. Les symptômes ne sont donc pas uniformes. Ce sont principalement des symptômes respiratoires comme la toux ou le manque d'énergie avec une fièvre, comme un début de grippe. Le rhume et la douleur de gorge dont des infections du système respiratoire supérieur et indiquent seulement qu'il s'agit d'un rhume. Cependant, jusqu'à ce qu'il y ait une thérapie contre la maladie causée par le 2019-nCoV, les symptômes peuvent être traités avec des médicaments, adaptés à l'état clinique de chaque patient. La période d'incubation est en général de 2 à 7 jours, mais peut durer jusqu'à 14 jours. Puisque les virus ne sont pas dans l’air, mais se transmettent par infection par gouttelette ou frottis, un protecteur buccal ne protège pas vraiment. Il faut se maintenir loin des personnes potentiellement infectées, se laver les mains à fond (20 secondes) régulièrement avec du savon et les sécher avec des serviettes en papier.

.
Des informations du docteur H.-B. Bludau, spécialiste en médecine interne

nous aimons