FMHOY - Fuerteventura
Personnages

Des noms liés aux Iles Canaries. Des hommes et des femmes qui font partie de l'histoire de cette terre et dont nous avons retrouvé les biographies pour découvrir l'archipel selon les personnes qui y ont laissé leur emprunte. Aujourd'hui, nous découvrons…

Carlota de la Quintana: première femme docteur des Îles Canaries

Pionnière dans le monde de la médecine qui rompit avec les traditions et égalisa le terrain pour l'égalité. Elle fut la première femme médecin spécialisée des Îles Canaries et la troisième en Espagne, à une époque où les femmes à l'Université étaient des exceptions. Carlota María Angélica Carolina del Pilar Hungría de Fátima de la Quintana y López de Arroyave est née à Artenara, une municipalité de Las Palmas, le 12 août 1909. Très jeune, elle montre des aptitudes pour les études et le sport. Elle était passionnée d'équitation et elle monta à cheval depuis l'âge de sept ans jusqu'à ses 87 ans. Elle eut la chance de naître au sein d'une famille cultivée et ouverte d'esprit à une époque conservatrice avec de grandes différences de traitement entre les sexes. Son père était avocat et sa mère astronome, venant de la noblesse portugaise. Ils l'ont toujours soutenue dans ses études et lui permettaient de voyager en toute liberté à Madrid pour pouvoir étudier dans la capitale. Une autorisation qui, à l'époque actuelle, semble étrange, mais dans les années trente, c'était une exception. Les Universités espagnoles étaient le fief des hommes et les femmes qui pouvaient faire des études pouvaient se compter sur les doigts d'une main. Elle obtint son baccalauréat à 15 ans, mais elle devait attendre encore quelques années avant de pouvoir aller à l'Université, c'est pourquoi elle en profita pour faire des études d'Enseignement. Elle n'exerça jamais dans cette profession. Après avoir terminé ses études, elle voyagea à Madrid avec son père en quête d'une carrière dans laquelle se lancer. Elle essaya les études d'ingénieur, ensuite la Pharmacie... finalement, une dissection cérébrale fut la révélation et c'est ainsi qu'elle commença Médecine, où elle était connue comme «la fille aux yeux bizarres», à cause de la couleur de ses iris, qui était peu courante.

Aujourd'hui, nous découvrons…

Études à l'étranger

Après avoir terminé avec succès ses études de Médecine et son Doctorat à 25 ans à peine, Carlota décide de poursuivre ses études à l'étranger. C'est une des raisons qui feront d'elle une femme transgressive et en avance sur son époque. Elle étudia en Allemagne et en Suisse: deux références dans la recherche scientifique avancée. En plus d'exercer en tant que docteur, elle écrivait dans les revues scientifiques de l'époque, où elle laissa également son empreinte avec ses recherches et contributions à la médecine. Dans les années 40, déjà devenue une grande femme médecin, elle revient aux Îles comme experte en chirurgie, otorhinolaryngologie et pédiatrie, bien qu'elle soit spécialisée dans 15 différents secteurs. C'est alors qu'elle ouvre son premier cabinet à Las Palmas. Un succès qui, bien que non sans difficulté, fut rendu possible grâce à ses contacts dans le secteur de la Santé.

Un docteur exemplaire

Sa vocation pour la médecine et le savoir retardèrent sa décision de se marier et de fonder une famille. De fait, son premier enfant, avec le Docteur Ingénieur Industriel, Manuel Mendoza Ramírez, ne naîtra qu'à ses 40 ans. Elle eut une autre fille avec lui et ensuite devint veuve. Elle dédia une partie de sa vie à aider les autres. Une aide altruiste qui fit d'elle «le docteur des pauvres». À presque 80 ans, elle arrêta de pratiquer la médecine pour se dévouer à eux, aux plus défavorisés, aux personnes sans ressources. Son cabinet, situé au numéro 16 de la rue Canalejas, était ouvert gratuitement les jeudis et samedis pour toute personne ayant besoin. Ce fut ainsi jusqu'à sa mort, le 4 septembre 2011, à 102 ans. Toute une vie dédie à la médecine et à ses congénères. Une femme qui fut une référence en Espagne et à l'étranger, qui ouvrit le chemin pour de nombreuses femmes dans le développement de leurs études universitaires et plus spécialement, dans le domaine de la Médecine, en tant que première femme médecin des Îles Canaries.

WE LIKE