HOME CANARIAS
MULTIOPTICAS
HAPPY PLANTS
RENE EGLI
MÁRMOLES EL CHARCO
PANORAMA CREATIVO
PATRONATO DE TURISMO
PANORAMA CREATIVO
PATRONATO DE TURISMO
PLAYITAS RESORT

QUI EST QUI DANS L'ÎLE

Marisol Placeres Hierro – Conseillère de l'Éducation, Formation, Emploi, Agence de Développement Local, Marché et Accessibilité

« Le travail en éducation est peu visible, mais nous avons fait beaucoup d'améliorations dans les écoles de la municipalité »

FMHOY - Fuerteventura

QUI EST QUI DANS L'ÎLEMarisol Placeres est née à Fuerteventura dans la municipalité de Pájara, elle est professeur d'anglais et qui actuellement se dédie à la politique pour sa première législature.

Comment vous est venue cette vocation pour le service public ?

Je pense qu'il est plus facile de faire les choses depuis l'intérieur et mon père était un des fondateurs de l'Asamblea Majorera, ce qui m'a donné une base de politique en famille et j'aime réellement ça. Malgré ce qu'on pense parfois, j'occupe un poste public sans intérêt personnel, j'aime ma profession de professeur et j'ai seulement eu envie d'améliorer certaines choses, l'éducation m'intéressait particulièrement et c'était le conseil qui me motivait vraiment.

Ce qui se passe c'est que le travail effectué en éducation se voit peu, nous avons fait beaucoup d'améliorations dans les diverses écoles de la municipalité, qui sont assez anciennes et avaient besoin de petits travaux. Bien que l'Ayuntamiento n'ait pas de compétences en matière d'éducation, nous sommes tenus de réaliser les travaux et nous avons réalisé tous les travaux d'amélioration possibles. Nous organisons également le transport depuis Pájara à Gran Tarajal pour les élèves qui ont besoin du transport journalier.

Ces mêmes bus sont également disponibles pour les sorties d'écoles. Par exemple en décembre, Costa Calma a réalisé neuf sorties spéciales avec les étudiants. Ce sont des coûts supplémentaires pour l'Ayuntamiento, dont on ne se rend pas nécessairement compte. Nous avons également créé une aide pour les AMPAS qui n'existaient pas. Je pense que les parents font partie de l'éducation de leurs enfants et on ne leur a jamais donné d'aide et je pense que nous sommes la première municipalité à l'avoir fait. D'autres municipalités m'ont même contacté pour savoir comment nous l'avions fait.

Dans les grandes actions, nous avons maintenant commencé la construction d'une nouvelle école à El Ciervo à laquelle nous allons dédier un million d'euros ; je crois que nous avons obtenu un grand soutien de Soledad Monzón, du Gouvernement des Canaries, grâce à la pression que le maire et moi avons mise. Nous avons également réussi à obtenir les terrains pour l'école IES à La Lajita, qui desservira le centre de l'ile.

Pouvez-vous nous parler des autres secteurs inclus dans votre conseil ?

Parlons de la Formation qui n'existait pas avant dans cette municipalité. Actuellement, nous organisons des cours pour les personnes qui souhaitent améliorer leur emploi et maintenant pour travailler dans la construction, il faut avoir le permis TPC, qui est obligatoire. Nous avons organisé cinq ou six cours pour l'obtention du permis TPC dans toute la municipalité.

Et que pouvez-vous nous dire sur le Développement et l'Emploi ?

Cette Agence de Développement Local me tient particulièrement à cœur, car quand j'ai commencé, elle ne fonctionnait pas et nous avons réussi à la mettre en place après beaucoup d'efforts. Elle fonctionne très bien et nous avons beaucoup de personnes qui cherchent à améliorer leur emploi ou à en trouver un. Nous avons pu aider beaucoup de personnes à trouver un emploi et il y a un flux constant de personnes. Nous aidons également les entrepreneurs qui cherchent une aide quand ils partent de zéro. Nous espérons bientôt créer un bureau avec tout ce qui est nécessaire pour ceux qui débutent. C'est du « coworking » et je crois que ça aidera beaucoup. D'autre part, ce bureau très central, sur le Marché, est très productif.

Ce marché a encore des postes inoccupés, mais il y en a beaucoup et qui sont très variés, avec des spécialités très intéressantes qu'on ne trouve pas ailleurs. Par exemple, il y a une poissonnerie artisanale de poissons fumés. Ils les préparent avec du bois qui est importé d'Allemagne pour fumer le poisson. Il y a des plats préparés et une dame allemande fait des salades avec tout ce qu'on veut sur place, tout est frais et prêt à emporter. Il y a également des poulets cuits, une fromagerie avec toute une variété de fromages de l'ile, un fleuriste, un primeur de fruits et légumes, un stand de plats préparés italiens à emporter, une cafétéria où on mange très bien et nous aurons bientôt un boucher. Quand je vais à Madrid, j'aime visiter les marchés.

Il y a tant de vie ! Et j'aimerais que celui-ci soit plus connu. C'est pourquoi, en décembre, nous avons organisé un marché de Noël qui a eu un grand succès ; avec de la musique, des artisans, des produits en soldes, de la préparation sur place de galettes de Noël et une grande variété d'offres culinaires.

Et enfin quelles sont les nouveautés dans le secteur de l'accessibilité qui est si difficile à Morro Jable ?

Je suis en contact avec José Gómez de l'association ADIVIA et il m'aide beaucoup sur comment faire pour l'étude de plan d'accessibilité dans toute la municipalité. Mettre tout ceci en ordre est un de mes objectifs. Certaines personnes pensent que ce thème est un intérêt personnel pour moi à cause d'un grave accident qu'a subi mon frère. Mais j'étais déjà engagée avant que cela n'arrive et j'étais en contact avec Pedro Amador pour qu'il m'enseigne, comment ils ont fait leur propre Plan d'Accessibilité à Corralejo. Ensuite, après les changements politiques à La Oliva, nous n'avons pas pu continuer et j'ai recommencé toute la procédure.

Je pense que le thème de l'accessibilité n'est pas uniquement une nécessité pour les habitants, mais c'est également un attrait en plus pour l'ile, pour les touristes qui ont une mobilité réduite soit à cause de leur âge ou à cause d'un accident. Nous destinons 100.000 euros à cette étude d'accessibilité et encore 400.000 euros pour commencer à réaliser les travaux à partir de ce mois-ci.

NOUVELLES LOCALES
• Remise des prix Maxo Arte 2017 à 29 jeunes pour leurs créations dans 15 modalités artistiques
Mar Abierto Fuerteventura génère un impact économique de 4 millions d'euros pour sa première célébration à Gran Tarajal
Travaux de rénovation des murs de pierre dans à Valle de Santa Inés
• Travaux de rénovation aux alentours de l'Église et du Funérarium de Morro Jable
• Fuerteventura fait sa promotion dans le domaine du Golf
• Das Traumschiff : une série télé allemande à Fuerteventura
• Les ordures touristiques se transforment en illumination de Noël : Corralejo allume ses illuminations durables
• Baifo Extreme 2017: adrénaline, compétition et diversion dans la grande épreuve d'obstacles aux couleurs de l'ile
• Les élèves de l'école CEO Tindaya découvrent le fonctionnement d'une voiture électrique
QUI EST QUI DANS FUERTEVENTURA
• Marcial Morales – Président du Cabildo de Fuerteventura
• Luis Hernández – Créateur et producteur de l'huile d'olive Teguerey (Tiscamanita)
• Marisol Placeres Hierro – Conseillère de l'Éducation, Formation, Emploi, Agence de Développement Local, Marché et Accessibilité
SANTÉ ET BIEN-ÊTRE
Trésors homéopathiques : La Camomille
À partir d'un test génétique, nous découvrons quels gènes vous avez et nous vous indiquons quel régime suivre !
• Médecine traditionnelle chinoise (M.T.C.)
• « No Poo » pour de beaux cheveux, Un conseil médical du Docteur Bludau
ASTRONOMIE
• Les Ciels découverts et … Bonne Année à tous !
NATURE
• Chromothérapie Marine: turquoise, la couleur de la créativité
COMMUNAUTÉ
• La Galette des Rois : un dessert de Noël
• La lutte des Canaries au XXIe siècle
QUE SE PASSE-T-IL DANS TA MUNICIPALITÉ
• LA OLIVA
• PÁJARA
• TUINEJE