HOME CANARIAS
MULTIOPTICAS
HAPPY PLANTS
RENE EGLI
MÁRMOLES EL CHARCO
PANORAMA CREATIVO
PATRONATO DE TURISMO
PLAYITAS RESORT

COMMUNAUTÉ

Projet de récupération du barranco de Río Cabras

Avanfuer parraine le plan d'amélioration environnemental pour se débarrasser des résidus dans cette zone naturelle de Fuerteventura.

FMHOY - Fuerteventura

SOCIÉTÉ

Le projet de récupération du barranco de Río Cabras faisait partie du programme de parrainage de LIBERA, une initiative de SEO/BirdLife en alliance avec Ecoembes, où 50 plans dans toute l'Espagne ont reçu le conseil technique et un budget de jusqu'à 1.500 euros pour aider au développement des initiatives.

Dans les Iles Canaries, l'Association de Bénévoles d'Aide à la Nature de Fuerteventura (Avanfuer) fut choisie pour recevoir l'aide pour retirer les résidus de la zone du barranco de Río Cabras.

Ce projet fut choisi parmi les 97 qui furent présentés au niveau national. En plus de la qualité, d'autres aspects ont été évalués comme la durée de l'action dans des espaces non urbains à haute valeur écologique et où l'activité développée travaillera sur un des trois axes du projet LIBERA : connaissance, prévention et participation.

Zone de haute valeur écologique Yanira Cáceres Arocha, présidente d'Avanfuer, reconnaît que la zone du Barranco de Río Cabras est une « zone où de l'eau coule en permanence dans certains endroits et c'est un lieu de repos de nombreux oiseaux ».

Cette ONG a réalisé des sorties en novembre, décembre et en janvier et s'est concentrée aussi bien sur le nettoyage que sur l'observation des oiseaux (comme la Mésange nord-africaine ou le Blongios de Sturm par exemple).

De plus, ils ne se sont pas uniquement occupés du barranco de Río Cabras, mais ils sont allés au-delà en étendant leurs actions à la zone de la Rosa del Taro, à Tesjuate, une partie de Casillas del Ángel, jusqu'à l'embouchure du Río Cabras à Playa Banca. En ce qui concerne les détritus, Avanfuer se sont occupés de plusieurs points noirs dans la zone comme des dépotoirs et ont même trouvé une voiture abandonnée dans le lit de la rivière.

L'Ayuntamiento de Puerto del Rosario a également participé dans ces campagnes. Une fois les travaux terminés, la prochaine étape est la rencontre « Expériences LIBERA » avec les 50 organisations qui parrainent, afin d'échanger des connaissances et d'apporter des solutions au problème de l'abandon de résidus dans les environnements naturels. « Avec ces parrainages nous souhaitons soutenir le grand travail des associations ou des entités qui travaillent sur le terrain jour après jour pour préserver les espaces naturels en bon état.

La protection de notre planète commence par le respect et l'action dans les environnements les plus proches », dit Federico García, porte-parole de LIBERA. Concernant LIBERA Le projet LIBERA vise à contribuer à résoudre le grave problème que représentent les détritus et les résidus dans les espaces naturels. Créé par SEO/BirdLife, en alliance avec Ecoembes, l'organisation environnementale sans but lucratif fait la promotion de l'économie circulaire grâce au recyclage des emballages. C'est pourquoi ils soulèvent le problème sur trois dimensions : les connaissances, la prévention et la participation. Les connaissances, parce qu'il est nécessaire d'en avoir plus par rapport à la quantité, la typologie et l'origine des résidus ; la prévention, grâce aux campagnes de sensibilisation et d'éducation. Et la participation, car sans la mobilisation des habitants, on ne pourra changer cette situation.

NOUVELLES LOCALES
• The gagnant du Prix National de Gastronomie 2006, Paco Roncero, à Taste Fuerteventura
• Étude de l'état de préservation du Vautour percnoptère (Guirre) dans les Canaries par le Conseil de Politique Territoriale
• Le Frente Polisario débute à La Oliva sa tournée en quête de soutien pour la cause des Sahariens
• Youssou Ndour et The original Wailers monteront sur scène en juillet lors de Fuerteventura en Música
• Le Gouvernement des Canaries fait la promotion du renforcement du secteur de l'huile d'olive vierge extra des Iles
• Nouvel équipement pour les centres d'appels de l'Ile afin d'améliorer le service
• Déplacement de cinq ânes sauvage à la Ferme Expérimentale de Pozo Negro
• La Oliva travaille sur sa stratégie touristique sur le marché allemand qui renaît dans le nord de Fuerteventura
• Sept femmes reçoivent des récompenses du Cabildo et des six ayuntamientos lors de la Journée Internationale de la Femme
• Les travaux sur l'ancien Stella Canaris commenceront en mai
QUI EST QUI DANS FUERTEVENTURA
• Alfonso Girón - Directeur de l'Hôtel Barceló Castillo Beach Resort
• Gregorio Benítez – Coordinateur de Formation des Centres de Travail et responsable du Service des Relations avec les Entreprises du CIFP Majada Marcial
• Aida Le Pesqueur, Margarita Bethencourt et Inés Nájera – Organisatrices de CONSCIENTIS - Fuerteventura
SANTÉ ET BIEN-ÊTRE
Trésors homéopathiques : Gelsemium
• Médecine traditionnelle chinoise (M.T.C.) - Comment trouver un bon acuponcteur – 4e partie
• En forme grâce au jeûne - Un conseil médical du Docteur Bludau
• Le plancton marin - Montse Puyol - Fundación Aqua Maris
• Inspection régulière des grains de beauté pour la prévention du cancer de la peau - Clinica Principal
ASTRONOMIE
• Printemps : les températures douces qui nous invitent à profiter du ciel de nuit
CULTURE ET SOCIÉTÉ
• Le fromage Majorero de Fuerteventura, parmi les meilleurs au monde
• Projet de récupération du barranco de Río Cabras
• Ce que raconte la légende…L'arbre Garoé
QUE SE PASSE-T-IL DANS TA MUNICIPALITÉ
• ANTIGUA
• BETANCURIA
• LA OLIVA
• PÁJARA
• PUERTO DEL ROSARIO
• TUINEJE
LE COIN DES ÉTRANGERS
• Rapports de Police et fausses plaintes